Ca se mange ?

Faire profiter les autres, échanger des recettes et des idées. La gourmandises est une si jolie qualité !

31 janvier 2011

Bortsch à La Russe à Ma Façon Pour Journée Brumeuse

P1110311

Quand le temps nous rappelle par une bruine menue et un froid piquant que nous sommes en hiver, j'aime ça, la nature fait son travail et moi dans ma cuisine elle me donne des envies.

Un Bortsch Russe, voilà de quoi j'avais envie ce matin en ouvrant les volets. Ne me demandez pas si c'est la recette "originale" que je viens partager avec vous. J'ai une idée bien arrêtée sur les "recettes traditionnelle"...." authentiques" ...vraie", pour ma part, les VRAIES sont celle qui régalent ceux que j'aime. Bon je sais normalement c'est une soupe... et il y a de la tomate dedans...ok ok on va dire que c'est une inspiration "Bortsch"

Alors voici pour vous, UN bortsch parmi tant d'autres.

Pour 6 personnes

2 kg de Boeuf (bourguignon) coupé en gros cube

300 g de lard nature

6 belles pommes de terre pelées entiéres

4 betteraves crues coupées en lamelle

6 carottes coupées en tronçon

1 poireau coupé en tronçon

1 branche de celeri

1 gros coeur de chou frisé coupé en 6 

1 c à c de poivre noir en grain

3 c à c d'aneth en poudre

4 c à s de persil surgelé (celui du jardin dort en hiver ;-) )

3 feuilles de lauriers

2 oignons émincés

50 cl de crème fraiche

1 c à s de farine

4 c à s d'huile ou de beurre

Sel

Pour une fois j'ai fait le choix de la cuisson à la cocotte-minute, il va de soi que la cuisson mijotée ou l'on introduit peu à peu les légumes en fonction de leur temps de cuisson, donnera un autre parfum à ce plat.

Dans la cocotte-minute déposer la viande de boeuf et le lard, couvrir généreusement d'eau froide. Cuire pendant 30 minutes à partir du moment ou la soupape chuchote.

Ouvrir la cocotte, vérifier que la viande soit bien tendre. Ecumer alors le bouillon. 

Ajouter dans le bouillon et la viande : Carottes, céleri, poireau, choux, pommes de terre, feuille de laurier et la moitié de l'aneth (2 c à s)

Dans une sauteuse faire chauffer 2 c à s d'huile, faire revenir les oignons et les betteraves, saupoudrer l'aneth. Quand les arômes commencent à bien se dégager, verser le tout dans la cocotte avec les autres légumes et la viande.

Cuire pendant 15 minutes quand la soupape chuchote.

A la fin de la cuisson, sortir les légumes et la viande, disposer le tout dans un plat et maintenir au chaud.

Pendant que les enfants heureux de vous aider, mettent la table sans se disputer à savoir qui la fait la dernière fois ;-)

Vous préparez la sauce blanche :

Filtrer le bouillon.

Faire un roux dans l'huile avec la farine, arroser de bouillon et de crème fraiche en fouettant, on obtient une sauce onctueuse, saupoudrer du reste de l'aneth (1 c à c) et servir très chaud sur la viande et les légumes.

On peut aussi verser cette sauce (dans une version beaucoup plus liquide) sur les légumes et la viande et prolonger la cuisson pendant une dizaine de minutes, personnellement je ne préfère pas car cela donne un petit côté "blanquette" à ce plat de boeuf.

En tout cas ça change du pot au feu....

P1110308

 

Posté par jardinenfant à 15:35 - Cuisine du monde - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    beau voyage !

    Posté par tattoo, 31 janvier 2011 à 18:38
  • C'est un très beau plat russe que tu me fais découvrir !
    Je te souhaite une bonne soirée en ce lundi,
    Bisous, Doria

    Posté par Doria, 31 janvier 2011 à 21:49
  • Les recettes, c'est comme tout le reste, c'est fait pour évoluer, pas vrai ?!!
    56oceane

    Posté par 56oceane, 31 janvier 2011 à 22:52
  • Non seulement ça change du pot au feu mais, en plus, la betterave y donne une magnifique couleur chaude et appétissante. Et je plussoie, tu as bien raison de mettre les recettes traditionnelles à ta sauce, ce n'est pas moi qui vais te jeter la première épluchure...

    Posté par Ciorane, 01 février 2011 à 13:05
  • C'est vrai que ça change du pot au feu... vous avez dû vous régaler.
    Bonne journée.
    Bisous.

    Posté par Leila, 02 février 2011 à 14:53

Poster un commentaire